jeudi 18 février 2010

Premières vidéos du Congo.

Ce que c'est que d'être distrait : j'ai égaré le cordon qui me permet de transférer mes vidéos sur mon PC... Une semaine pour en trouver un autre, et voilà les premières vidéos d'Afrique.

Ça se passe à Boma, au bord du fleuve ("Zaïre" veut dire fleuve en kikongo). Boma est le port où débarquent d'Europe tous les produits de chez nous : voitures, gadgets électroniques en tous genres, bref tout ce qui nous est indispensable pour vivre et que les Congolais n'ont pas.

video

Il paraît qu'il faut plus de cent signatures pour dédouaner un produit importé ici. A chaque fois, quelqu'un prélève une petite somme d'argent. C'est comme ça qu'on fait pour vivre.

Boma, c'est aussi une ville historique : c'est là que les missionnaires ont construit la première cathédrale, lors de la seconde évangélisation. C'est une petite église en fonte, qui est arrivée en pièces détachées depuis la Belgique. A côté s'élève l'actuelle cathédrale. C'est également à Boma que Stanley a terminé son périple d'exploration de l'Afrique centrale ; on y visite le baobab creux dans lequel il avait établi ses quartiers.

Quand on est ici, au bord du fleuve ; ou quand on se promène sur les collines qui dominent la ville, ou dans le parc du grand séminaire en compagnie de l'abbé Bonaventure, qui ne manque pas de vous emmener jusqu'au petit cimetière où reposent les anciens ; ou encore, quand on sirote une bière sur la terrasse de l'hôtel Maranatha, où mes hôtes m'ont emmené me reposer après une semaine de cours intensifs ; alors, on se dit qu'il ferait bon vivre dans ce pays, s'il n'y avait pas tout ce qui pourrit le quotidien - violence, pauvreté, guerre, et surtout absence complète d'Etat qui fait que tout s'enfonce lentement dans le chaos.

Aucun commentaire: