jeudi 4 mars 2010

Couacs de com' ?

Dans le livre que nous avons tous envie d'écrire sur l'Eglise et la communication, quelques phrases viennent de se rajouter : mais on ne peut pas dire, cette fois, que la faute incombe aux cathos.

Samedi dernier, Ecclesia 21 à Dijon : 1 200 personnes de tout le département rassemblées une journée entière, ça vaut le coup d'en parler, non ? Pour faciliter le travail des journalistes, un dossier de presse avait été envoyé un mois auparavant. Sauf que là, c'est un rassemblement de chrétiens... alors, apparemment, pas grand intérêt. Il faudra attendre quatre jours pour voir, enfin, un bref compte-rendu dans le journal local.

Il est vrai que le Bien Public avait des choses autrement intéressantes à raconter : une branche d'arbre arrachée par la tempête au bord du lac avait fait la Une du lundi matin.

Je me pose une question : si une personnalité s'était rendue à Dijon dans le cadre de la campagne des élections régionales, elle aurait réuni, allez, disons 200 personnes ; à votre avis, comment cette info aurait-elle été traitée ?

1 commentaire:

Paul a dit…

Emmanuel : je crois que les gens pensent que c'est anodin, voire évident, pour l'Eglise de rassembler tant de gens.

Ils ne font pas la différence entre 1200 personnes à la messe dominicale (ce qui dans beaucoup d'endroits vaudrait certes un communiqué de presse) et 1200 responsables pastoraux qui travaillent et échangent.