vendredi 11 avril 2008

Inventaire.


Hier soir au Shanti, 69 rue Berbisey à Dijon, il y avait :
  • Une chrétienne convertie à l'Islam
  • Deux bouddhistes
  • Un pasteur évangélique et sa femme
  • Un prêtre (votre serviteur)
  • Deux Hindous, du courant déiste paraît-il
  • Une italienne catholique
  • Un juif
  • Un monsieur qui pense que nous vivons dans un rêve, si j'ai bien compris
  • Une ex-danseuse, ex-carmélite, étudiante en histoire
  • Deux athées
  • Deux musulmans qui ne savaient plus trop où ils en étaient
  • Deux mormons, tout droit débarqués de leur Utah
  • Une adepte de la non-dualité, mais je ne peux pas vous en dire plus
Et aussi d'autres gens, qui étaient venus pour participer à un débat sur "Dieu et la souffrance".

La discussion sombrait parfois dans un unanimisme un peu gênant, et parfois aussi s'est trouvée un peu piratée (au sens aristotélicien du terme) par des intervenants qui arrivaient avec des questions sans rapport avec le sujet. Mais le plus intéressant, vraiment, c'était la composition de l'assemblée.

2 commentaires:

Thaïs a dit…

vous auriez pu parler d'oeucuménisme :-)

pierrot a dit…

je connais le gérant de ce café, Willy, et je trouve l'initiative intéressante (surtout si ça peut donner prétexte à fumer une chicha!)
je voulais justement parler de ces soirées à ma soeur qui prépare une thèse en théologie afin qu'elle y assiste (elle aurait pu aider à éviter de sombrer dans l'unanimisme à vos côtés!... )