vendredi 26 septembre 2008

Internet et les cathos.

"Les catholiques ne sont pas assez présents sur la Toile" : refrain connu, qui accompagne ce que l'on dit sur la frilosité des ecclésiastiques, sur leur retard dans l'adoption des nouvelles technologies... Au fait, le nouveau portail de la Conférence des évêques est en ligne depuis juin et enregistre de plus en plus de connexions, et un site sur la pensée sociale de l'Eglise vient également de voir le jour.

Voici une petite histoire qui illustre admirablement la façon dont internet bouscule nos habitudes : j'ai reçu cette semaine un couple qui venait pour se marier. Hélas, le fiancé avait déjà célébré un autre mariage religieux quelques années auparavant... Situation terriblement injuste, et pour l'homme qui a été abandonné par sa première épouse, et pour la jeune femme qui n'y peut évidemment rien. Nous entamons donc le dialogue et commençons ensemble à envisager des issues possibles, qui vont prendre de toute façon du temps, alors que toute la fête est déjà prévue pour le mois de juin.

Le lendemain, ils me rappellent : ils ont vu sur Internet qu'il était possible de bénir les alliances le jour du mariage civil, et que je n'avais pas le droit de m'y opposer. Qui doivent-ils croire ?

Le portail de la conférence des évêques de France

Le site penseesociale.catholique.fr
Ce qu'en dit l'archevêque de Paris

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Si vous aveaz de la patience, vous pouvez lire ceci :
http://forum.doctissimo.fr/viepratique/mariage/Mariagereligieux/mariage-religieux-attention-sujet_16271_1.htm

Il y a du travail pour faire une bonne communication dans l'Eglise !!

Thaïs a dit…

Oui mais d'une manière générale ne peut-on pas dire que l'Eglise a du mal à communiquer ?

Je viens juste pour ma part de découvrir le portail de la conférence des évêques par un article de "la Croix". Or ceux qui lisent "la croix" sont déjà un peu convaincu. Ce sont les autres médias (supports écrits et visuels)sur lesquels il faut "travailler".
Il est à noter aussi une multiplication des sites/blogs de paroisses sur lesquels on trouve bon nombre d'informations.
Quant à la catéchèse, certains sites au départ très confidentiels commencent à être reconnus.(pour obtenir quelques idées)

PS: j'ai été ravie de faire votre connaissance même si ce fut rapide !

koz a dit…

Super nouvelle, ce site sur la pensée sociale de l'Eglise !

Tiens, sinon, ce matin, j'étais sur RCF pour parler blogs. Dans quelques semaines, RCF passera une émission sur Internet et l'Eglise qui vous intéressera nécessairement !

Tramberrd a dit…

Il existe également WikiKto (prononcé "wikicato") une branche religion de wikipédia.

Marie Lambotte a dit…

Je suis pourtant agréablement surprise !! Depuis que je suis responsable d'aumônerie, c'est à dire depuis un mois, je surfe souvent sur le net pour étoffer mes animations.
Et je suis souvent très étonnée de trouver ce que je cherche même quand c'est un peu pointu... J'ai un nouveau site dans mes favoris : wikikto. Bye.

casilix a dit…

Moi, je trouve ça génial de pouvoir accéder aussi facilement -sans contrainte d'horaires, de temps et de déplacement...- à autant de connaissances, de réflexions et d'échanges. Il y a des périodes dans l'existence où il n'est vraiment pas possible de participer "physiquement" aux multiples réunions de réflexion , d'études etc que mettent en place les paroisses ou d'autres groupes. Alors, pouvoir faire fonctionner un peu 2, 3 neurones le soir après la bataille...sans plus d'effort que d'allumer son PC, je trouve ça d'un luxe exceptionnel.
Après une soirée niveau 3-7 ans,...ça fait du bien de rallumer son cerveau de temps en temps!
Evidemment, ça ne remplace les vraies rencontres et les relations humaines mais ça peut y mener progressivement (pas plus tard qu'hier après 1 an à blogger!).
C'est un énorme potentiel pour l'Eglise à mon avis. Notamment à travers les blogs, où on peut échanger avec des gens d'avis radicalement différent et quel'on n'aurait pas l'occasion de rencontrer autrement.
Sur la question des "fiancés", la question n'est pas qui croire mais que veut-on croire ? Ils auraient pu aussi bien entendre ça d'un autre prêtre, d'amis...je ne crois pas qu'Internet soit en cause.
En tous cas, c'est une vraie richesse pour tous que l'Eglise investisse ce media.

David a dit…

va pour une émission de l'Eglise et Internet sur Public sénat demain à 18h35... le blogger sera votre serviteur, cette fois ci. ON en parle.

et depuis quand on n'a pas le droit de refuser de bénir des alliances? le fait on d'ailleurs, n'y a t'il pas des manières plus ajustées, que de chercher à contourner.

Anonyme a dit…

il est bizarre ce soir le Blog du curé!!!!!!!!!!!!
bref
pour en revenir à internet et l'Eglise pour moi je trouve que c'est vraiment un moyen très agréable au service de la foi et je pense que l'Eglise a compris qu'elle devait travailler dans ce sens pour une meilleure communication. Certaines paroisses ont des sites remarquables et très complets. Pour moi qui suis au fin fond de ma campagne j'ai accès à beaucoup d'informations et je peux nourrir ma foi un peu seule je l'admets mais pour l'instant c' est ainsi et avec R.C.F et une bonne revue je pense ne pas trop m'éloigner de Dieu ....je vais à la messe quand je peux et les bons "Cathos" me disent " ah! une Revenante"
Pour ce qui est des fiancés il y a toujours un côté pervers dans un système ce genre d'information est véhiculée à droite et à gauche elle serait de toute façon et par d'autres moyens arrivée à leurs oreilles alors ....après il faut réajuster ce que vous avez fait