jeudi 11 septembre 2008

Laïcité étriquée.

On entend parler de "laïcité ouverte". Il y a aussi une autre forme de laïcité : pas fermée, mais peut-être un peu mesquine...

Pendant les vacances, les élèves de prépa avaient un travail : lire les "Confessions" de Saint Augustin, qui sont au programme cette année. Mais la prof les a prévenus : on ne parlerait pas de "Saint" Augustin, mais d'Augustin tout court. Augustin comment alors ? Augustin d'Hippone ? Ah non, car justement si on l'appelle comme ça c'est parce qu'il était évêque d'Hippone. Augustin fils de Sainte Monique ? Euh non ça ne va pas non plus.

Mais comment fera-t-on pour expliquer aux élèves que tout l'ouvrage repose sur l'expérience unique de la grâce, de la foi et du salut apporté par Dieu ?

Voilà donc notre Augustin sommé d'entrer nu dans les salles de cours, laissant au vestiaire mitre et auréole. Espérons que la splendeur de son oeuvre n'en sera que plus évidente.

PS : le Président de la République va-t-il accueillir à l'Elysée le pape ou le professeur Ratzinger, de l'Institut ?

8 commentaires:

the masked one a dit…

D'un autre côté la sainteté est une qualité qui lui est reconnue par les Chrétiens, ça n'a rien d'une indication onomastique ou biographique.

D'ailleurs "saint" est en minuscules, ce qui indique bien qu'il ne s'agit pas d'une partie d'un nom propre (pas comme Saint-Etienne). Il ne s'agit pas non plus d'un complément de nom. C'est un adjectif qualificatif, une qualité qui lui est reconnue (comme "le regretté Mike Brandt, tout le monde ne le regrette pas et cette qualification n'engage que celui qui la profère).

Dans cette optique, est-ce que l'école doit vraiment utiliser le terme "saint" ce qui, d'une certaine façon, lui reconnait cette qualité... on rigolerait pas mal le jour où les profs de philo parleront de saint Karl de Trèves.

Bref, en cherchant la petite bête, "saint" est peut-être de trop dans des programmes officiels, bien que, à titre personnel, je pense que "saint Augustin" est une dénomination d'usage et qu'on ne devrait pas aller chercher plus loin.

Donc si vraiment on doit écarter l'usage au profit d'une dénomination neutralisée, Augustin d'Hippone est inattaquable. Même avec toute la mauvaise foi du monde, l'épiscopat de saint Augustin n'est pas une interprétation de l'Eglise.
Remarquez, n'être connu que par un nom unique c'est une consécration : Augustin rejoindrait le panthéon où se trouvent déjà Marc-Aurèle et Cher !

Par ailleurs, je ne suis pas sûr que ce soit très augustinien d'aller à poil dans les écoles pour se faire admirer "l'oeuvre", aussi splendide soit-elle.


Tout ça pour dire que saint Augustin ferait bien de ne pas venir avec son auréole, c'est dégoûtant ! Surtout quand elles sont sous les aisselles ! Mais je ne suis pas contre le fait qu'il vienne avec sa mitre (et comme le dit la blague "tu crois vraiment que j'avais souhaité avoir une grosse mit[r]e").

Anonyme a dit…

On devrait respecter les noms des auteurs. La laïcité apparaît ici comme un prétexte pour modifier le nom de l'auteur. Pendant qu'ils y sont, ils devraient aussi s'intéresser à St Exupéry.
La laïcité peut conduire à un bel égarement.

casilix a dit…

Masked one...il faut nous dire à quoi tu carbures! C'est trop...transcendant! c'est la 1ère fois que je vois Mike Brandt et (st) Augustin courir dans la même catégorie ;-)))
Ceci dit, tout à fait d'accord, évêque, c'est un fait et une fonction...Saint,c'est un comportement et ça n'engage que l'Eglise...et encore, quand on tente de trouver se trouverun saint patron ...si il a vécu avant le xème siècle, ça relève le plus souvent de la légende.

Zabou_the_terrible a dit…

Tout dépend du prof, comme souvent (personnellement, à l'université, je peux parler dans mes travaux de saint Augustin ou de saint Ignace comme bon me semble !), mais il est dommage de se saisir du travail sur une oeuvre magnifique pour en faire encore une fois un combat contre une Foi... au lieu de chercher à comprendre ?

ceriselibertaire a dit…

Lorsqu'il a écrit les confessions comment saint Augustin s'appelait-il?

Anonyme a dit…

Tiens ? Nicocerise ! Vous ici ? Je vous croyez aux zoo !

Alx de casa

Dominique a dit…

Bonsoir !
J'espère que vous allez bien !
Ce "débat" me fait penser aux difficultés qu'a mon frère - professeur d'anglais dans un lycée catholique"- avec ses élèves et le Système (comme on l'appelle aujourd'hui)
Je vous souhaite un excellent week end.
Merci pour vos articles qui font réfléchir, et nous remettre en question.

Anonyme a dit…

… croyais
oh la la

Alx de casa
décidemment imparfait