jeudi 20 novembre 2008

Pas mal de gens ne comprennent pas ce qui se passe en RDC... Voici quelques éléments pour comprendre pourquoi cette guerre est aussi la nôtre.

Il faut pour cela remonter à l'élection de Bill Clinton à la présidence américaine, et à la chute du Mur de Berlin... les USA ont les mains libres pour s'intéresser de plus près à l'Afrique, qu'ils avaient jusqu'à présent déléguée aux Européens. Comme au Proche-Orient, ils se cherchent un allié privilégié ; ils choisissent le Rwanda, à cause de sa position stratégique, mais aussi parce que Mme Clinton avait un peu connu Paul Kagamé lors de ses études en Amérique. Kagamé est alors un dissident en guerre contre le président Habyarimana : le pays est en effet divisé entre deux factions rivales, les Hutus et les Tutsis. Habyarimana, qui est hutu, est assassiné dans des circonstances mystérieuses (peut-être à l'instigation de Kagamé lui-même), ce qui déclenche une violente répression anti-tutsie, qui fera des centaines de milliers de victimes.

Le génocide attire l'attention du monde entier sur le Rwanda et sur la lutte que mène Kagamé pour obtenir le pouvoir. Les troupes tutsies, soutenues par les Occidentaux, gagnent la guerre contre les Hutus et Kagamé prend le pouvoir. Un bon nombre de hutus fuient alors le pays et se réfugient au Congo voisin, sur la suggestion de l'ONU qui craint de nouveaux massacres. Kagamé décide alors de les pourchasser, et envahit l'Est de Congo, ce qui déstabilise brutalement le pouvoir du général Mobutu.

A suivre...

5 commentaires:

Tramberrd a dit…

Merci de faire le point sur une histoire bien complexe et dont on nous parle pas assez.

pierrot a dit…

Vous voilà donc de retour ! Mea culpa pour le dimanche, il est vrai que j'ai malheureusment perdu cette habitude...

Pelerin a dit…

Bonjour,

Pèlerin magazine lance une pétition adressée au président de la République, Nicolas Sarkozy, pour lui demander la suppression des paradis fiscaux et la levée du secret bancaire. Il s’associe ainsi à la lutte de quatre associations catholiques : le CCFD-Terre solidaire (comité catholique contre la Faim et pour le développement), le Secours catholique, le réseau Foi et Justice Afrique-Europe et Justice et Paix France.

Cette pétition va dans le sens des conclusions des ONG, des experts et des hommes politiques. Tous s’accordent pour dire que les paradis fiscaux aggravent la crise financière actuelle, en permettant aux spéculateurs d’échapper aux réglementations bancaires. De surcroît, les paradis fiscaux menacent la démocratie et le financement des services public en offrant un abri à l’argent du crime, de la corruption et de la fraude fiscale. Enfin, Ils font obstacle au développement, en facilitant la fuite illicite de 350 milliards d’euros en France.

Si les membres de l’OCDE et du G20 se sont récemment prononcés contre les paradis fiscaux, ces déclarations restent insuffisantes. Il faut désormais des engagements fermes et des mesures concrètes. C’est pour cette raison que Pèlerin engage chacun à signer dès maintenant sa lettre ouverte à Nicolas Sarkozy.

Cette pétition est à la fois un acte moral et politique. En effet :

Une cinquantaine de paradis fiscaux sont répartis entre les îles Caraïbes et le continent européen
Quelques 10 000 milliards de dollars, soit 5 fois le PNB de la France, sont aujourd’hui placés dans ces trous noirs de la finance.
Chaque année, ce sont 1 600 milliards de dollars qui y sont détournés.

En comparaison, il suffirait de :
8 milliards $ par an pour garantir l’accès universel au traitement contre le sida
9 milliards $ par an pour instaurer l’accès gratuit à l’éducation primaire universelle
30 à 35 milliards $ par an pour éradiquer la faim dans le monde (selon l’ONU).

Nous souhaitions savoir s’il vous était possible de relayer cet appel via votre blog. La pétition et la vidéo sont accessibles sur notre site pelerin.info : http://www.pelerin.info/article/index.jsp?docId=2355904&rubId=9196
Nous pouvons également vous fournir des bannières. N’hésitez pas à me contacter pour tout renseignement complémentaire.
Cordialement,
victoria Kaiser

Luc a dit…

Sans rapport avec le thème très sérieux et important bien sûr... Juste te souhaiter cher Emmanuel un JOYEUX ANNIVERSAIRE... pour ce jour de ton demi-siècle! Luc

Thaïs a dit…

1) Puisque Luc que je ne connais pas a cafté, je ne peux que me joindre à lui pour vous souhaiter un joyeux anniversaire !

2)sur la RDC et sur les autres pays, je suis en général les rapports de HRW
http://www.hrw.org/fr/home