jeudi 28 février 2008

L'habit ne fait pas le moine.


A la Saint-Vincent (fête des vignerons avec messe solennelle et grand concours de peuple), un enfant s'est approché de l'archevêque et lui a demandé :
"Pourquoi est-ce que tu t'es habillé en Saint Nicolas ?"










Photo : Église en Côte-d'Or

4 commentaires:

David a dit…

et on gagne quoi à un concours de peuple? une mitre?
et il ne lui a pas demandé pourquoi il mettait une robe?

Emmanuel Pic a dit…

Jeune impertinent

Olivier a dit…

ah, enfin, t'as changé ta photo !

JEAN85 a dit…

Porter un "costume" un peu solennel...et un peu "folklorique", pour la fête des vignerons bourguignons, c'est adapté aux circonstances.
Mais le reste du temps, il serait souhaitable, à mes yeux, que les évêques abandonnent cette sorte de "bonnet d'âne" que constitue la mitre : le port d'une calotte me semblerait suffisant (on n'est pas obligé de se laisser influençer par BENOIT XVI et la coiffe moyen-âgeuse qu'il nous avait sortie un moment : on a dù lui dire le ridicule que cela lui conférait...) ainsi qu'une crosse simple et des habits sans excès de décorum.