mercredi 4 février 2009

Le Web et les fondamentalistes.



Une catéchumène, c'est quelqu'un qui pose beaucoup de questions. En ce moment, Fabienne en est à s'interroger sur l'historicité des textes bibliques, et sur les relations entre la science et la foi. Je me suis dit, naïvement, que j'allais lui recommander quelques lectures glanées sur le Net.

Hélas ! Le réseau des réseaux n'offre aucun fiabilité sur ce sujet. Tapez "Science et Bible", vous serez renvoyé sur un site qui se demande si la science ne serait pas une idole, puis sur l'Intelligent Design, puis sur une hypothétique science chrétienne. "Bible et histoire" vous aiguille vers les prophéties d'un certain Patrick, vers l'association "Bible et histoire" (?), et aussi enfin vers un site plus sérieux (Evangile et Vie). Enfin, "Science et foi" propose d'entrer en discussion avec un honorable pharmacien suisse, puis oriente vers un site anti-darwiniste, vers un intéressant texte sur Averroes... Wikipedia, l'encyclopédie libre, hésite, dans un aimable fouillis, entre collecter les lieux communs et respecter toutes les opinions, même les plus farfelues.

Conclusion : le Net est aux mains des fondamentalistes... Il y a de quoi s'inquiéter, non ?

11 commentaires:

David a dit…

et quand on saisit "blog curé", je te raconte pas sur quoi on tombe!

do a dit…

si ça peut vous rassurer,
quand on tape diable, il n'est pas mieux loti!

on trouve une première liste de sites de chariots:
- Diables de manutention
- Grossiste Diables
- Diable de Transport
- Besoin d'un Diable de Transport ?
- Comparez les prix des diables !

sur Wikipédia, on trouve des références chrétiennes en tête:
-Diable - Wikipédia 19 jan 2009 ...
Le Diable (latin : diabolus, du grec diabolos) est l'esprit ou le principe du mal selon les religions du Livre. Dans la tradition chrétienne ...

On se demande même s'il ne serait pas en liquidation judiciaire:
-Vente du diable - Ventes Privees High-Tech

Il faut arriver tout au bas de l'écran pour apprendre un peu quelque chose sur lui:

-Diable, Satan et Lucifer
Page d'accueil sur le diable. Les noms du diable : Satan, Lucifer, Belzébuth...
et vous ne devinerez jamais sur quel site?
eh bien , il est sur le site : "atheisme.free.fr" !


le net est décidément un étrange outil!

do a dit…

Par contre, quand on tape "Bible", on trouve 133 000 000 résultats.

Je connais un informaticien qui s'est converti à cause de ça, un jour où il avait tapé Bible sur Google, sans trop savoir pourquoi!

et pour "Jésus", on en trouve 223 000 000

("Harry Potter" n'en a que 89 000 000.)

c'est peut-être les items "sciences" ou "histoire", qui sont aux mains de toutes sortes de personnes pas forcément très au fait de la religion chrétienne.

Mais le monde d'internet est peut-être en chemin malgré tout, ...qui comme les mages ...et qui comme les pharisiens d'antan.

Anonyme a dit…

Internet est une magnifique source d'information. Y compris sur les sujets comme celui-là... Mais c'est plutôt une confirmation qu'un moteur de recherche n'est pas toujours la meilleure manière d'arriver à la bonne information.

Marie-Hélène a dit…

Si je puis me permettre de me citer moi-même (ce n'est pas dans mes habitudes), quelques réflexions qui ne font pas le tour de la question (loin de là) mais proposent quelques éléments.

J'ai dans ma bibliothèque un livre qui s'intitule L'homme descend de Dieu ; pas encore eu le temps de lire.

Tellou a dit…

...c'est effrayant, mais devrait être un moteur pour nous rendre plus visibles. Nous avons peur, sommes frileux tellement les mots "prosélytisme" et "évangélisation" ont été dévoyés. Témoigner de notre foi ouverte et progressiste est déjà très prenant (et bouffe pas mal d'énergie si vous m'excusez ces termes), surtout ces derniers temps.
Mais raison de plus pour foncer et reprendre un peu la place...

Anonyme a dit…

S'il n'y avait que le net ! Et s'il n'y avait que le fondamentalistes !
En ce moment mes boites à images sont pleine de papes et de révisionnistes… qui s'excusent de faire des soucis au pape !
Ça c'est de la position éminemment moderne où je ne m'y connais pas !
Berk.

Alx de Casa

PS : ma phrase préférée dans le coin c'est évidemment "des liens pour aller plus loin" !
On se demande jusqu'où !

Anonyme a dit…

Finalement, sur internet comme dans la vraie vie, il faut se munir d'une bonne dose de bon sens...

Anonyme a dit…

et pourquoi cherchez vous sur internet ce que vous devriez avoir dans votre bibliothèque ?

DSP a dit…

et au fait, le n° nov-déc du Monde des Religions s'intitule "Qui a écrit la Bible" et est consacré à ce sujet...évidemment, c'est une approche particulière mais il y a pas mal de références.

Thierry a dit…

"Wikipedia, l'encyclopédie libre, hésite, dans un aimable fouillis, entre collecter les lieux communs et respecter toutes les opinions, même les plus farfelues". Et bien voila une formulation pour le moins lapidaire ! Wikipédia est une encyclopédie collaborative donc ses articles sont en perpétuelle évolution, parce qu'ils débutent ou parce qu'ils manquent de contributeurs. Certains sont donc plus aboutis que d'autres. Wikipédia est une encyclopédie de partage, donc j'ai envie de dire pour reprendre le motto de l'encyclopédie : "N'hésitez pas !" (à écrire, à contribuer, à corriger...). Quant à respecter les opinions les plus farfelues, l'un des cinq principes fondateurs de Wikipédia est de respecter la neutralité de points de vue. Les articles doivent être écrits de façon à ne pas prendre parti pour un point de vue plutôt qu'un autre. Cela ne veut pas dire que toutes les idées farfelues ont leur place sur cette encyclopédie, au contraire, il s'agit de présenter tous les points de vue pertinents, mais sans en adopter aucun, ne jamais affirmer ou sous-entendre qu'un des points de vue est d'une quelconque façon meilleur, égal ou moins bon qu'un autre. Exercice, j'en conviens, pas toujours aisé.

Cela me rappelle l'exclamation d'un évêque, "Mais où est la vérité ?", lors d'une présentation du projet Wikipédia par une représentante de Wikimédia France devant la Commission Épiscopale Européenne pour les Médias (CEEM) au Vatican en novembre dernier. Le thème de cette conférence annuelle était « la culture de l´Internet et la communication de l´Église. La vérité, au sens des évangiles catholiques, ne sera pas LA vérité dans Wikipédia, mais elle sera présentée et expliquée comme les autres "vérités" des grandes religions de ce monde.

Ainsi Wikipédia ne vous dira jamais si Dieu existe ou pas. Mais l'encyclopédie doit vous donner les principales idées qui agitent notre bas monde sur la question. Bien sur, avec un tel sujet (voir l'article Dieu sur Wikipédia), une encyclopédie collaborative, même organisée et auto-contrôlée comme l'est Wikipédia, ne peut éviter certaines polémiques. Et une lutte inévitable et jamais achevée contre les fondamentalistes...

Cette neutralité de point de vue ne signifie pas que l'encyclopédie doit présenter des points de vue farfelus, si tant est qu'il faille donner un sens au mot farfelu.

Je rappelle quand même que la théorie de l'évolution a été considérée par l'Eglise catholique comme une une théorie "farfelue" pendant plus de 100 ans avant qu'elle ne reconnaisse du bout des lèvres, la vérité scientifique. Et que désormais c'est le créationnisme la théorie "farfelue". Par contre celle-ci ayant représenté pendant des siècles la croyance dominante et officielle dans le monde chrétien (moins vrai dans le monde musulman, voir Wikipéda) et constituant encore une croyance importante par exemple aux Etats-Unis, a donc sa place dans Wikipédia.

Je ne peux donc que vous encouragez à contribuer à Wikipédia. Il serait dommage que pour une fois que je suis d'accord avec Benoit XVI, qui considère cette encyclopédie comme un formidable projet de partage, que ses ouailles eux ne partagent son point de vue :)

On peut critiquer la pauvreté, c'est mieux de la combattre. On peut critiquer l'ignorance ou le manque d'éducation, c'est mieux de la combattre. C'est ce qu'essaye de faire ce formidable projet qu'est Wikipédia, par le partage de la connaissance. On peut la critiquer et elle est souvent critiquable. Mais veut-on voir le verre à moitié vide ou à moitié plein ? Wikipédia est la seule encyclopédie libre et gratuite accessible à tous en plus de 260 langues. Donc pour beaucoup le seul moyen d'accéder à de nouveaux champs de connaissance.

Alors n'hésitez pas !