jeudi 26 février 2009

Echos d'expo.




C'était samedi, toute la journée à Saint-Pierre : deux peintres, Piero et Odile de Rousiers, exposaient quelques-unes de leurs oeuvres ; le tout dans le cadre de la première semaine Art et Foi, mise sur pied par la jeune délégation à la culture.

C'était beau. Beaucoup de celles et ceux qui sont venus n'étaient pas des familiers de l'art contemporain, encore moins des expos de peinture. Le premier contact a, parfois, été rude : quand l'abstraction confine à l'extrême, il s'agit de passer du tableau qu'on regarde à l'icône par laquelle on se laisse regarder ; quand l'artiste se donne à son oeuvre, au point de marquer le Christ des stigmates de son propre tourment, le visiteur doit laisser à l'entrée son propre regard et adopter celui d'un autre, faisant là, aussi, l'expérience du dépouillement.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

vers un nouveau lieu de vie au sein des églises

Juan Montañés a dit…

good lent 2009 from Santander, Spain!!
Semper cum Petro!!
http://www.desdesdr.blogspot.com/