lundi 2 janvier 2006

Pèlerinage de confiance.

Cinq jours à Milan pour l'étape 2005 du pélerinage de confiance initié par les frères de Taizé. Histoire de mesurer l'éternelle et contagieuse jeunesse de la communauté et la force du souffle imprimé par le fondateur. Nous sommes accueillis dans une paroisse assez proche du centre.
Le matin, après la prière dans une église glaciale, rencontres avec les autres participants (français, polonais, lituaniens et estoniens) accueillis par la paroisse. Puis nous rejoignons la fiera où ont lieu le repas et les prières communes ; l'après-midi se partage entre rencontres thématiques (d'ordinaire peu fréquentées) et balades en ville, à quoi n'engage guère le froid glacial, puis retour à la foire pour la prière du soir.
Je choisis de participer à un débat sur l'Islam. A ma grande surprise, la salle est archi-comble : peut-être 600 personnes. Autre surprise, le nombre et la qualité des prises de paroles, surtout de la part des Français qui ont quantité de choses à dire. Toutes les interventions tournent autour d'une même question : comment rencontrer des Musulmans ? Comment rompre le cercle de ségrégation qui s'est insidieusement installé dans la société française, renforcé par la difciculté objective à partager ne serait-ce qu'un repas avec des croyants qui n'ont pas les mêmes habitudes alimentaires que les chrétiens ?

1 commentaire:

claire a dit…

si, con chiara e matteo...
c'est vrai qu'il y a eut beuacoup d'experience enrichissantes et etonnantes, des rencontres innatendus et des amities retrouvees pendant cette rencontre... mais surtout beaucoup d'emotion: c'était la premiere sans frer roger, et pour moi juste la premiere.
vivement zagreb!