mercredi 21 février 2007

Ton Père voit ce que tu fais dans le secret.

Il y a quelques années, Samir, arrivant tout juste d'Algérie pour poursuivre en France de brillantes études de Droit, était invité à la maison (entendez : chez ma mère). J'ai eu toutes les peines du monde à le dissuader de faire sa prière dans le salon devant tout le monde : pourquoi aurait-il honte d'être croyant ? A l'étonnement des musulmans, la discrétion est recommandée aux chrétiens pour les trois piliers du temps de Carême : la prière, le partage, le jeûne.

"Quand tu pries, retire-toi au fond de la maison, ferme ta porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret". Je m'interroge sur les raisons qui poussent certains chrétiens à prier en public, voire à faire du porte-à-porte pour parler de leur foi, au mépris de la consigne que donne Jésus à ses disciples ("Ne passez pas de maison en maison"). Comment cela peut-il se concilier avec l'Evangile ?

Pour ceux qui veulent s'engager dans une démarche de carême à la maison : les Dominicains proposent une aide pour tous les jours sur le site Retraite dans la ville. Les Jésuites ne sont pas en reste sur Notre-Dame du Web.

Bon carême dans le secret.

4 commentaires:

Ph.L a dit…

"Ne passez pas de maison en maison" a-t-il vraiment le sens que vous lui donnez?
(Voir les notes des Bibles)

Il me semble que l'annonce de l'évangile peut comporter de passer de maison en maison!!!
Je suis étonné de ce que vous dites!

Emmanuel Pic a dit…

Eh bien à vrai dire je ne vois pas un autre sens que le sens ordinaire des mots qui composent cette phrase... mais peut-être avez-vous une idée ?

Phil. C a dit…

"Si vous ne parlez pas du Royaume, même les pierres crieront" "Si le sel s'affadit, avec quoi salera t'on?" "La lumière n'a pas à être mise sous le boisseau" etc. Ai-je mal compris, ou le Christ nous demande t'il de témoigner de l'Evangile? Alors comment? Par les actes (CCFD etc.)bien sûr; par la FOI encore mieux cf. Benoit XVI: "La charité est un débordement du coeur" (cf. Dieu est Amour)donc la foi en premier, le reste suivra! A quoi servent les actes si la foi ne les précède pas? Sainte Thérèse d'Avila a répondu à une novice qui demandait de réduire le temps de prière pour s'occuper des pauvres qui arrivaient en masse dans le couvent à ce moment là: "Non il faut au contraire augmenter l'oraison d'une heure par jour!" N'est-ce pas un chemin pour notre église aujourd'hui: plus de foi et de prière afin de répondre lumineusement aux problèmes de ce temps; et un engagement résolu, courageux et lucide pour dénoncer les travers de cette société avide et sans pitié pour les faibles et les "différents"; oui à la dénonciation de l'atteinte à la vie dans le Téléthon! Oui à l'affirmation du mariage fondé sur le couple d'un homme et d'une femme! Oui au courage d'être catholique! N'ayons pas peur: Il nous a précédé et Il nous montre le chemin. Je crois sincèrement que la théorie du "levain dans la pâte" a malheureusement échoué: voulant convertir le monde ils se sont accommodés au monde et ont perdu leurs attaches (racines) spirituelles, les catholiques de l'"aile marchante de l'Eglise". Le résultat: celui que vous décrivez: la perte de la foi et le reflux des vocations. J'espère une prise de conscience et un changement des coeurs, et j'ai confiance en Dieu qui n'abandonnera pas son Eglise.

Emmanuel Pic a dit…

Il y a beaucoup de choses dans votre post et je vous en remercie. Je ne veux pas réagir à tout, d'autant plus que je suis bien sûr d'accord avec tout ce que vous dites. Juste deux choses :

- La "théorie du levain dans la pâte" me semble inventée par Jésus lui-même, puisque c'est de cette manière qu'il parle du Royaume. Mais il ne veut pas dire bien sûr que nous devons nous abstenir de dire notre foi à d'autres, voire de la "proposer" pour reprendre l'expression des évêques de France. J'adhère aux interrogations que vous lancez à ceux que vous appelez "l'aile marchante de l'Eglise" : dans la tradition chrétienne, les oeuvres sont toujours une mise en actes de la foi, qui est première.

- Pour ce qui concerne le sujet de mon article : je maintiens mon interprétation, envers et contre tout ! Tout en vivant dans un quartier où Témoins de Jéhovah, Mormons et autres Tabligh pratiquent, eux, le porte-à-porte. La paroisse s'efforce d'annoncer l'Evangile d'une autre manière que ces gens-là, et je m'en félicite.