lundi 30 mars 2009

Les uns contre les autres.

Le Bien Public, organe régional d'information, n'en finit plus de souffler sur les braises de la polémique soulevée par les propos de Benoît XVI. Un coup pour, un coup contre... Le dernier épisode est un sondage qui s'intitule "santé et religion".
On n'en revient pas : les questions, plus que tendancieuses, y présentent le pape comme un chef religieux qui lancerait des fatwas auxquelles ses fidèles seraient tenus d'obéir, mélangent interdits religieux, questions éthiques et convictions personnelles, et remettent en cause le principe fondamental de la liberté de conscience des médecins (100% des "lecteurs" sondés y seraient d'ailleurs hostiles). Tout cela rédigé par un anonyme "Dr Bien Public", sans aucune garantie de scientificité...
Le résultat de tout cela est la bagarre qui a eu lieu l'autre dimanche sur le parvis de Notre-Dame. Images troublantes à la télé, qui montrent que l'action des militants d'Act-Up s'est déroulée sous protection policière... Pourquoi la police a-t-elle reçu de telles instructions ? On ne saurait mieux dresser les gens les uns contre les autres, et donner enfin naissance au fantasme n° 1 des anti-cathos : une Église catholique qui devient la proie de ses extrémistes, et qui n'en sera que plus facile à caricaturer ensuite.
Dimanche, à la sortie de la messe ici à Saint-Pierre, quelques jeunes ont distribué (sans me demander mon avis, mais j'ai trouvé l'initiative intéressante) des tracts au nom du "Comité urgence pape-Sida". Ils ont été pris à partie par des paroissiens qui n'étaient pas d'accord avec eux. Si ça continue, ça va mal finir...

13 commentaires:

Jean-Vital de Monléon a dit…

Les images le traitement médiatique sont affligeants, par contre je n'ai jamais autant ressentis de réaction de la aprt des cathos à ce lynchage, sans doute parce que les ficelles sont trop grosses... pas tant que cela puisque cela marche pour d'autres...

Je vais dire quelque chose d'idiot, faire d ela provo à trois balles : un lieu commun, mais tellement vrai. Comment la presse aurait elle réagi si les "Amis du Pastis" avaient occupé une mosquée pour une soirée de promotion, où si l'amicale des charcutiers avaient fait une dégustation rillettes saucisson dans une synagaogue. Avec indignation je l'espère, indignation que j'aurais été le premier à partager !

Didier Guillion a dit…

C'est effarant de voir comment certains molosses s'acharnent quand ils ont trouvé un os à ronger...
Bon, c'est vrai, de mon coté, j'aurait plus apprécié que le Pape dise quelque chose du genre "Il est vrai que notre position semble dater un peu et nous allons voir si la volonté générale n'est pas que nous adoucissions notre point de vue sur la question." Il ne l'a pas fait, et c'est son droit.
Mais de là à se battre pour cela ! Où allons nous ?
J'ai travaillé il y a quelques années tantôt avec le Secours Populaire et tantôt avec le Secours Catholique pour les fêtes de Noël, et je veux dire, sur le terrain, on ne voit pas de différence. Quand on apporte un peu de bonheur aux gens, ce n'est pas qui donne qui importe, mais qui reçoit.
Cela me rappelle une balade pédestre dans l'Aveyron, sur un portail d'une grange, le propriétaire avait peint en grosses lettres rouges :
"Bien faire, et laisser braire."

do a dit…

ça commence déjà à mal finir;
dans mon diocèse, pour la première fois, l'église dédiée à St Joseph a subi plusieurs incendies criminels...
assez graves.

Tellou a dit…

D'un autre côté quand on connait Act Up on se doute bien qu'ils ne vont pas faire dans la dentelle. Rien que pour ça, je trouve que leur action s'auto-discrédite. La provoc pour la provoc ça marche toujours quand en face on trouve des gens qui n'ont pas l'intelligence de passer outre et tombent dans le panneau.

Je suis atterrée par le questionnaire. Hop, no met tout dans le même sac et les religions sont bien sûr à la base d'interdits, de comportements sectaires etc...De tous les côtés les positions se radicalisent. C'est triste et je partage votre crainte que tout cela va mal finir..

Bashô a dit…

Je n'ai guère de sympathie pour Act-Up mais ce qui m'a le plus choqué, c'est la violence de certains jeunes catholiques, tant physique (la protection policière était justifiée, n'y voyez là nul complot) que verbale ("Act-Up assassin").

David a dit…

le BP est vraiment un journal classe d'information...

je vais peut être leur proposer un questionnaire.

quand le pape incite à transmettre volontairement le sida, pensez vous qu'il soit: un nazi, un gourou sanguinaire, le sauveur?

quand une religion tend à la fin de l'humanité, faut il prendre des mesures
necessaires, indispensables, non il faut les laisser faire.

on continue?

Anonyme a dit…

A lire sur le site Lyon.catholique.fr la méthode du père Barbarin MADO

Anonyme a dit…

Nous avons dû partir rapidement après la messe et nous n'avons pas pu réagir à cette distribution de tracts. Je pensais d'ailleurs que ce blog allait être l'occasion d'aborder plus amplement le sujet.
En tout état de cause, ces jeunes n'ont pas dû bien écouter le sermon qui nous parlais d'amour et donc de respect! je préfère ne pas les trouver sur mon chemin, je serais plus virulente.
Urgence, c'est sûr, mais dans un pays où l'utilisation du préservatif n'est pas encore légitime pour tous, l'intervention du pape risque de ne pas arranger les choses.
Enfin, j'espère que l'Eglise va sortir de cette crise, décidément c'est d'actualité, et que les extrémistes vont arrêter de tirer profit de la situation.
Adrien et Laetitia

Anonyme a dit…

L'anti-christianisme semble etre de plus en plus fort aujourd'hui. Pendant la oublicité au cinema, un film (dont le nom m'échappe avec M Bigard en acteur principal)a pour theme un pretre dont le comportement hilarant est une injure à notre religion : les hosties sont comparées à des biscuits, etc...

Anonyme a dit…

Et la plupart des films où intervient Alain Chabat (est-ce le cas de celui ci?) mettent en scène des personnages détestables ou ridicules avec un chapelet autour du cou ("prête-moi ta main") ou du rétroviseur de voiture ("... Dr Apfelgluck"); avec une palme pour "chouchou", où il y a carrément un jeune religieux -avec une dévotion mariale très ridiculisée par ailleurs- qui dit qu'il doit sa conversion à une apparition de la sainte vierge... "à moitié nue"! (désolée de relayer ça); j'ai coupé à partir de ce moment, je ne sais pas la suite.

Je ne sais pas par quelle alchimie on arrive dans la même société à condamner des personnes pour homophobie ou antisémitisme et à en encourager d'autres à l'antichristianisme...

Gaël a dit…

Je fais parti de ceux qui distribuèrent des tracts, bien que je n'étais pas à le sortie de Saint-Pierre.

Je trouve étrange que certaines personnes exposent que nous n'avons pas compris le sermon qui parle d'amour et de respect, et qui en même temps nous promette d'être virulent à notre seule vue.

"Le respect, uniquement quand on pense comme moi, mon bon monsieur!"

On se demande de quel côté est la tolérance...

Quand au tract, chère madame, chère monsieur, lisez-le, vous verrez que nous y donnons la paroles aux africains, les principaux concernés.

Koopa Troopa a dit…

Je serais tenté de dire que cela est bien fait pour vous... Commencez déjà par trouver QUI est derrière les campagnes haineuses contre le Pape.

Anonyme a dit…

Hello. And all nice words. great site great yes it is.
[url=http://free-porn-free-sex-free-xxx-videos.org] sex videos[/url]
sex videos
http://free-porn-free-sex-free-xxx-videos.org