lundi 22 janvier 2007

L'abbé Pierre est mort.

Je suppose que la nouvelle ne vous aura pas échappé. Difficile de ne pas être admiratif.

On l'a tellement aimé qu'il en faisait presque oublier ces tout petits dont on ne parle jamais et qui en font beaucoup, beaucoup, pour d'autres petits, au nom de leur foi.

Parmi toutes les réactions, la palme revient, je crois, à Mgr Gaillot, qui espère que l'abbé ne sera pas récupéré par l'Eglise. Jacques, j'ai envie de te dire qu'une fois de plus, ce que tu as dit ne rend pas service à tous ceux qui se battent pour faire comprendre que l'Eglise, justement, ce n'est pas seulement (et loin de là) ceux dont on parle à la télé, pour le meilleur et pour le pire. Dis que tu ne veux pas que Benoît XVI, ou le Vatican, ou je ne sais qui, récupèrent l'abbé Pierre, si c'est ce que tu penses. Mais moi, je suis justement très fier de faire partie de la même Eglise. Très fier que l'abbé Pierre soit un prêtre. Tant pis, je le récupère.

2 commentaires:

Albert Dugas a dit…

Bonjour,
je viens de découvrir votre blog.Je n'aipas ue le temps de tout liremais j'y reviendrai.
Même si je suis du Canada j'ai suivi l'abbé Pierre et je suis plein d'admiration pour cet homme.

J'ai déposé un petit article sur mon blog, Les témoins ne meurent pas.

Je revisiterai votre blog.

Anonyme a dit…

Salut Emmanuel,

Merci pour ce blog de qualité. J'ai été aussi surpris par la réaction de Mgr Gaillot.

Bien à toi,

Bernard S.