vendredi 12 janvier 2007

Les vieux démons.

En début de semaine, une lettre anonyme au courrier, postée à Dijon et adressée simplement à "Emmanuel Pic", avec une adresse inexacte. Quatre pages, dont le but est de démontrer :
  1. Que le nazisme allemand a des origines juives
  2. Que l'Holocauste a sans doute été voulu par les Juifs eux-mêmes, pour se placer en position de martyrs et gagner ainsi la sympathie de l'opinion publique internationale. Je cite :
    "Comment admettre qu'un pouvoir instauré par des juifs ait ainsi persécuté tant de juifs ? La persécution, de tout temps, attire la sympathie et la compassion. La victime est toujours prise en pitié. Si elle survit à la persécution, elle pourra bénéficier de protections et d'égards. Cette persécution nazie, qui est en somme une auto-persécution ou une persécution auto-infligée, un crime où la victime et le criminel ne font qu'un collectivement, peut se comprendre par le respect qu'elle provoque envers la victime..." .
    Lâcheté, mensonge, méchanceté. Je serais curieux de savoir qui m'a écrit et à qui ce courrier a été envoyé à part moi.

1 commentaire:

Albert Dugas a dit…

Bonjour,
en effet qui peut écrire des mensonges pareils? Mes ancêtres ont été déportés, chassés dans les bois, leurs têtes furent mises à prix comme de vulgaires animaux. Nous nous sommes relevés, nous sommes revenus sur nos terres et maintenant nous sommes un peuple fier.
Quand on parle de cela ce n'est pas pour attirer la pitié mais pour donner espoir à espoir à ceux qui vivent la même expérience.